09/12/12 Fabrice Kieffer aux CEMEA

Dans les locaux des CEMEA Alsace au 22 rue de la BROQUE à Strasbourg
LE 09 DECEMBRE 2012
DES 19 HEURES... 

Fabrice KIEFFER avec ou sans "En passant par la montagne..."
(le plus beau des accordéoniste de strasbourg ! ! ! LE débat est ouvert dans les commentaires...
Nous le croisons tous de près ou de loin depuis des années... Mais qui est vraiment Fabrice Kieffer ??? (http://www.ciebarraban.fr/creations/lebus/fabrice.html)
Fabrice Kieffer est né en 1977 à Strasbourg. Après des études de piano classique dans l’enfance, il découvre l’improvisation, la percussion, le jazz et les musiques traditionnelles qu’il étudie au Conservatoire National de Région de Strasbourg. Il tombe ensuite amoureux de l’accordéon qu’il étudie avec passion en se nourrissant notamment du contact des musiciens du collectif Bal’us’trad. Il débute également la vielle à roue, un instrument fascinant et rare. Il s'implique dans toutes sortes de projets artistiques : jazz, musiques improvisées, musiques traditionnelles avec « En passant par la Montagne », musiques à danser avec Bal'us'trad, spectacle de rue, fanfare festive avec « Attentat Fanfare », chansons partagées lors des interventions musicales, ensemble de percussions, musique de théâtre avec la compagnie du Baraban,

le spectacle « Krampoll » sur Jean Hans Arp avec Roger Siffer,la composition pour la vidéo et pour différents ensembles, les interventions musicales en milieux hospitaliers et scolaires, spectacles pour tous petits avec la compagnie « des yeux comme des hublots », le spectacle d'objets sonores « E-missions sonores »

 Son identité est  marquée par un éclectisme musical, une curiosité et un polyinstrumentisme permanent. Il fait preuve d’un certain humour dans les compositions (collages sauvage d'éléments contrastés, styles désuets remis au goût du jour) et joue avec une sensibilité  à fleur de peau à l’accordéon. Il fait preuve d'un goût pour la matière sonore brute (extension percussive de la batterie, détournement d’objets traditionnellement inusités).


Comme d'habitude à 19 heures il s'agit d'un format d'atelier où l'on prend le temps de s'apprendre les danses ... puis on laisse filer vers un boeuf informel où chacun joue ce qui lui plait où les danseurs font part de leurs envies...  Il possible de ramener à boire et à manger...

à vos pieds,
Simon, pour le groupe danse
(Je tiens à signaler à ceux et celles qui lisent les messages jusqu'au bout que l'expression "à vos pieds" avec laquelle je signe  ne signifie pas que je me mets à vos pieds mais bien que je vous invite à emmener vos pieds...)

Articles les plus consultés